Les textes de Ludovic (2013):

B) Le résumé de La cafetière de Gautier:

     Théodore, fut invité en Normandie. Arrivé, il dîna et alla se coucher. Alors, il vit les meubles de sa chambre s’animer et les personnages des tableaux prendre vie pour sortir de leur cadre.

     Ces nouveaux arrivants s’assirent autour d’une cafetière également animée, qui remplit leur tasse. Lorsque minuit sonna, l’orchestre se réveilla et joua. Les personnages se mirent  à danser.

Le narrateur fut séduit par une jeune femme seule. Ils dansèrent ensemble et tombèrent amoureux l’un de l’autre. Mais lorsque l’aube pointa sa bien-aimée se brisa en morceaux… de cafetière.

     Théodore se réveilla, dans son lit, habillé en tenue de cérémonie, il fit un dessin machinalement et y vit en premier une cafetière puis sa belle. Son hôte lui apprit que le portrait ressemblait en tout à sa sœur Angèle, décédée deux ans auparavant.

D) les sens abstraits de « froid » ( En imitant un passage d’ Autremonde de Chattam):

     Tobias regarda Matt :

– Elle donne froid dans le dos.

– Elle a eu un déclic quand elle a vu Amy mourir devant ses yeux: elle n‘a plus froid aux yeux. Elle sait que l’on ne peut plus faire confiance aux adultes. Maintenant qu’elle les a vus rester froids devant les pleurs de ses amis, les éliminer un par un ne lui fera plus ni chaud ni froid ; elle n’a plus rien a perdre.

     – Tu sais Matt, peut-être qu’ailleurs la tempête n’est pas passé ou peut-être qu’il y a des adultes qui vivent en paix avec les enfants, sur le continent Asiatique, par exemple.

– Il faut s’accrocher a cet espoir, mais pas trop car on risque de tomber de haut.

     Matt tapota le dos de son ami et se leva :

–  Evitons de reparler d’Amy et de ce qui s’est passé en sa présence, pour ne pas jeter de froid sur le groupe.

– Oui, déjà qu’il est en froid avec la terre entière.

Publicités

A propos des polygrapheurs

"Linguisticopenseurs artisticoécrivaillons"!
Cet article, publié dans En 4ème, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.