Les textes de Mélany (2013):

B) Le résumé de La cafetière de Gautier:

Un homme invité en Normandie avec deux camarades, voit les personnages de la tapisserie de sa chambre, une cafetière, des fauteuils et une pendule devenir vivants.

Il se lève et regarde les personnages danser puis voit une magnifique jeune fille seule avec qui il valse très bien et qui le séduit. Quand Angela est fatiguée, ils s’assoient ensemble sur le dernier fauteuil.

Le jour se leva et elle disparaît ; à sa place gisaient les morceaux de la cafetière. Il eut tellement peur qu’il s’évanouit. Quand il se réveilla, il apprit qu’on l’avait retrouvé par terre en costume. En dessinant machinalement, il esquissa les contours de la cafetière qui se révéla être la sœur de son hôte, morte depuis deux ans.

D) les sens abstraits de « froid »:

Une jeune fille qui passait, aperçut son pire ennemi et le désigna à ses amies, ce qui jeta un froid, mais cela ne fit ni chaud ni froid a ce garçon qui l’avait abandonnée et qui en échange, lui lança un regard si mauvais qu’il  donna froid dans le dos à toutes les jeunes femmes présentes . Ce regard si effrayant la fit pleurer, mais le jeune homme resta froid devant ses pleurs.

Le soir même, la jeune fille raconta à son père les raisons qui lui faisaient détester l’homme rencontré et le chef de famille décida d’aller voir cet individu pour régler les comptes de sa fille…

Le lendemain matin, le père alla tout droit vers le personnage pour défendre sa fille mais ce dernier n’eut pas froid aux yeux et se montra froid non seulement  avec le père mais aussi avec la fille. Le père finit par abandonner en se disant qu’il n’en valait pas la peine. Inutile d’ajouter que la fille resta pour toujours en froid avec cet individu… et bien plus encore!

Publicités

A propos des polygrapheurs

"Linguisticopenseurs artisticoécrivaillons"!
Cet article, publié dans En 4ème, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.