Article 5, pour les latinistes de cinquième, le GENITIF (2012):

          Le cas GENITIF présente une curieuse difficulté pour les néo-latinistes car ils rapprochent plus volontiers ce mot de la famille française « généalogie / génétique / générer…  que de la famille « génital / congénital ».

     Le mot GENITIF, avec un I, correspond à un CAS essentiel: celui qui, une fois que l’on a retiré la désinence de génitif, donne le RADICAL du nom et indique à quelle déclinaison appartient le nom! Voici un exemple avec  MILES nominatif  ne contient pas les lettres du radical de façon visible alors que le GENITIF  MILITIS présente a) le bon radical: MILIT    b) l’indication de l’appartenance du nom à la troisième DECLINAISON.

RAPPEL: il y a 5 DECLINAISONS correspondant aux désinences de Génitif suivantes:

Première déclinaison: -AE

Deuxième déclinaison: – I

Troisième déclinaison: -IS

Quatrième déclinaison: -US

Cinquième déclinaison: -EI

          Voici le diaporama correspondant à un exemple d’emploi du Génitif dans la phrase « La gloire de ma patrie sera immense. »  :

Publicités

A propos des polygrapheurs

"Linguisticopenseurs artisticoécrivaillons"!
Cet article, publié dans Latin PRIMUM ANNUM, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s