Article 6, pour les latinistes de cinquième, les DATIF et ABLATIF (2012):

          Le cas DATIF s’emploie pour les fonctions essentielles des verbes transitifs indirects (C.O.I. et C.O.S.) tandis que le cas ABLATIF correspond aux  Compléments de phrase (C.C. ) et au Complément d’Agent (précédé de AB, devant une voyelle dans le mot suivant, ou A, devant une consonne dans le mot suivant, s’il s’agit d’un être animé  ou considéré comme tel).

     Voici les exemples de phrases concernant Enée :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Publicités

A propos des polygrapheurs

"Linguisticopenseurs artisticoécrivaillons"!
Cet article, publié dans Latin PRIMUM ANNUM, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s