Un texte « à la manière de Queneau »: LE LOURD ET L’AGORA

Nous connaissons le poème de Raymond Queneau,  reprise du texte de La FontaineLa cigale et la fourmi:

La cimaise et la fraction

Voici  Le lourd et l’agora         

sur le modèle de Le loup et l’agneau :

par     Piadora et Clarice, qui étaient en    6ème 4 , cette année, encouragées par Mme Renault.

Donc…  Le lourd:

poidsEDUCOL et l’agora

 Le Radjah du plus fortification et toujours le mélangeur:

            Nous l’allons moquer tout à l’hévéa.

            Un agora se désapprouvait

            Dans la courbette d’une ondulation purificatrice.

 Un lourd survole à jeun qui chérissait avers,

         Et que la faire-valoir en ces lifts attrapait.

 « Qui te renfle si hargne de trousser mon bric à brac?

 Dirigea cet animisme plein de ragot:

 Tu étrilleras chatouillé de ta tempérance.

 – Sisal, repose l’agora, que  Votre majorant

           Ne se meule pas en colimaçon;

           Mais plutôt qu’elle console

           Que je me vas désarmant.

           (…) »

La fin de l’heure sonna, en ce dernier jour de classe…

1. Qui propose une suite à cet exercice?

2. Qui trouvera le code d’écriture employé?

3. Qui nous proposera une plus jolie illustration pour cet article?

Par avance… Merci aux éventuels  commentateurs.

Publicités

A propos des polygrapheurs

"Linguisticopenseurs artisticoécrivaillons"!
Cet article, publié dans En 6ème, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.